Le Plan  Citoyen du sport : "Vivre ensemble"

Le sport, de par ses valeurs éducatives et son éthique, est un formidable levier visant l'intégration citoyenne et le respect des valeurs communes régissant une société, le "Vivre ensemble". 

Par sa pratique, il implique le respect mutuel d'un code de bonnes pratiques favorisant l'épanouissement et l'intégration vers un rôle citoyen.

 

De par une recherche de performance , le sportif participe pleinement à cet équilibre social et contribue, par son exigence, à l'ancrage de la discipline sur le territoire par ce qu'elle représente, par ce qu'elle dispense et par ce qu'elle transmets. 

Le club devient l'échelon par lequel cette démarche citoyenne se construit. 

Le plan "Citoyen du Sport",ci-dessous, s'articule alors autour des différentes responsabilités que l'escrimeur a- et aura- tout au long de sa carrière au sein de son club

- de compétiteur, 

- d'arbitre, 

- de dirigeant, 

- de bénévole, 

- d'enseignant en escrime, 

d'accompagnateur et/ou de parent, 

Ces dispositifs passent par une sensibilisation de chaque instant; par des interventions lors des formations d'arbitres, de compétiteursd'enseignants et de bénévoles. 

A l'instar de la sécurité routière et de sa charte du bon conducteur, le CRECVL incite ses clubs à élaborer un code des bonnes conduites de l'ensemble de leurs bénévoles s'engageant dans l'accompagnement de leurs athlètes et de leurs licenciés en tous déplacements impliquant l'utilisation d'un transport collectif - type mini-bus du club, ou individuel- type véhicule personnelle à usage du club.